Le terminus et le trajet du bus 48

Interpellation de Monsieur Laurent Hacken, conseiller communal (cdH) au Collège communal concernant le terminus et le trajet du bus 48.

 

Conseil communal du 30 juin 2015

Depuis quelques mois maintenant, la fin du trajet du bus 48, dont le terminus se situe devant la gare d’Uccle Stalle a été modifié, et ce afin de permettre à la STIB d’avoir recours à des doubles bus articulés sur cette ligne, l’une des plus utilisées de la Région, et qui profite à de nombreux Forestois puisqu’elle traverse la commune depuis la place Albert jusqu’à Gatti de Gamond, en passant par la Place de Rochefort.
Le nouveau tracé permet dorénavant au quartier Messidor et au « quartier Kersbeek ») de bénéficier d’un arrêt plus proche de chez eux depuis le centre-ville. En soi, théoriquement, une bonne nouvelle
donc pour les Forestois !
Ce tracé semble néanmoins poser des problèmes, particulièrement dans la Rue Haveskercke, qui ne serait pas techniquement capable d’absorber le passage de ces bus en effet plutôt lourd et volumineux :
on parle ici de rétroviseurs arrachés, d’une dégradation importante de la voirie, voire de fissures qui sont apparues dans les habitations.
Ma première question porte sur ces problèmes :

Avez-vous objectiver, avec des experts, ces problèmes ? Combien de maisons seraient concernées, combien de cas de dégradations de véhicules, … ?
Selon la presse, le Collège veut dès lors purement et simplement supprimer ce nouveau tracé, quitte à ce que les Forestois perdent déjà ce nouvel arrêt, et quitte surtout à ce que la gare d’Uccle Stalle, gare qui ne cesse de voir sa fréquentation augmentée et qui le sera davantage quand arrivera un jour le RER, ne soit purement et simplement plus desservie !

Est-ce bien là votre position officielle? N’y a-t-il pas moyen de renforcer la résistance de la voirie pour empêcher les dégradations de celle-ci et des habitations ? Le budget étant ce qu’il est, et les programmes de rénovation de voiries déjà fixés, est-ce envisageable sinon l’année suivante ?
Si cela n’est pas possible, quelle est alors la piste alternative que vous suggérez ? Est-ce la même que celle de la commune d’Uccle, qui est par ailleurs mécontente également du nouveau tracé mais dans ce cas-ci car il ne dessert plus du tout un quartier (et pas car il en dessert un nouveau) ? On évoque la piste d’un terminus sur l’avenue du Globe, ce qui serait selon nous la pire des solutions : toutes les personnes vivant en contrebas et ayant des difficultés à marcher devraient soit grimper à chaque fois jusque là-haut, soit prendre un bus qui s’arrêterait deux arrêts plus loin pendant 10 à 15 minutes à son terminus !

Par ailleurs, ne plus desservir la gare d’Uccle Stalle serait un signal très négatif envoyé au niveau fédéral, quand on sait que la SNCB a dans la ligne de mire toutes ces petites gares actuellement trop peu exploitées mais qui pourraient devenir un maillon indispensable de l’offre de mobilité en transports en commun à Bruxelles si elles étaient davantage utilisées.

Je vous remercie pour vos réponses.

Laurent Hacken
Conseiller communal

 

Réponse de Jean-Claude Englebert, Echevin du stationnement et de la mobilité et de Marc Loewenstein, Echevin des Travaux publics.

Monsieur Englebert dit que personne ne se réjouit de la rupture de la desserte.
A la demande de la STIB de pouvoir mettre en place des bus « accordéon », la commune a répondu positivement, mais a demandé à la place qu’un arrêt de bus soit installé sur le territoire forestois, ceci suite à la déviation du bus 48 . Très vite, on a rencontré des problèmes, non seulement liés à la voirie, mais aussi des problèmes de sécurité. Il y a un rapport officiel de la police concluant à la dangerosité. Uccle, Forest, la police et la STIB se sont rencontrés pour trouver une solution ave le passage par l’avenue du Jonc et l’avenue de Haveskercke et la desserte de la gare Uccle Stalle, mais il aurait pour cela du avoir un demi-tour à la gare Uccle Stalle, ce qui impliquait la suppression de places de parking. Le collège ucclois n’a pas retenu cette possibilité.
Les deux collèges ont adopté une délibération en commun pour faire front uni face à la STIB .
Cette délibération demandait un arrêt Avenue du Globe et une desserte locale par des bus plus petits entre Globe et la gare d’Uccle Stalle. La STIB a jugé cela impossible. Il y a un Plan Directeur Bus qui est en cours de finalisation, une des conditions est que le bus 48 desserve à nouveau la gare Uccle Stalle.
 

Monsieur Loewenstein complète : « Les problèmes ne concernent pas uniquement l’avenue de Haveskercke, mais également l’avenue du Jonc, car la structure de ces deux voiries ne permettent pas le passage de bus articulés. Il y a des pavés en-dessous de l’asphalte et depuis le passage du bus 48 articulé, les dégradations se font sentir de plus en plus, surtout le long de la voirie, en plus la largeur de ces deux voiries posent aussi des problèmes de giration au niveau du croisement Gati De Gamond /Jonc et Jonc/ de Haveskercke avec des embouteillages au niveau des ronds-points et les croisement des bus avec les véhicules qui viennent en sens inverse. Cela a des conséquences au niveau des infrastructures, car systématiquement les bus montent sur les trottoirs de l’avenue de Haveskercke . A ce stade-ci, les dégâts n’ont pas encore été constatés par des experts, mais bien par le service de la voirie de la commune qui a une expertise en la matière, expertise que je ne remettrai pas en cause. Une solution serait de tout ré-asphalter, mettre en sens unique et faire une grande boucle, mais cela nécessite de changer le coffre de voirie, ce qui est évalué à 7 à 800.000 €.

La STIB n’est pas preneuse pour faire cet investissement. Les fissures dans les habitations ont été constatées par les habitants. Certains ont communiqué cela au Service Clients de la STIB, d’autres vont contacter leur assurance, quitte à se retourner vers la commune si celle-ci est considérée responsable. On attend toujours une réponse du Ministre quant à la responsabilité en cas de dégradations de la voirie à cause du passage de charroi lourd.
Outre les initiatives prises par la commune dont a parlé Monsieur Englebert, je citerai deux initiatives en particulier :

  1. Un courriel adressé à la STIB fin avril demandant qui est responsable des dégradations dans les habitations suite au passage des bus . La réponse de leur part est la suivante : La commune serait responsable en tant que gestionnaire de la voirie.
  2. Suite à cette réponse nous avons écrit à deux reprises à la STIB demandant de réparer la voirie et à défaut, nous ferons les réparations nous-mêmes et dans la foulée une interdiction de passage du charroi lourd car ça ne sert à rien de réparer si le charroi lourd continue à passer. La commune souhaite de trouver une solution qui tient compte de tous les paramètres et j’espère qu’on trouvera bientôt une solution qui agrée tout le monde.

La solution qui serait de rétablir l’ancienne desserte, sans le passage par Stalle mais sous la condition que dans le Nouveau Plan Bus, la rocade Uccle/Anderlecht passe par Uccle Stalle. Ceci
est entre les mains du Ministre Smet pour l’instant. »

Imprimer
« Septembre 2017 »
Septembre
DiLuMaMeJeVeSa
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
liensfocus

Travaux publics 0800 95 333

Chantiers en cours

Publications

Photos

Exprimez-vous

Événements à venir
Marionnettes : Guignol fait son cirque 20/09/2017 - 01/10/2017 — Place Saint-Denis
Salon de la Surdité 23/09/2017 10:00 - 18:00 — 11 rue du Charroi
Ceramic Event VIII 23/09/2017 - 01/10/2017 — Avenue Molière 139
Brocantes de quartier 24/09/2017 08:00 - 18:00 — rue du Melon 54 au 80 et avenue Monte Carlo
"Mr Fungi & Mme Witloof" 01/10/2017 14:00 - 18:00 — Rue de l'Imprimerie, 5
Tous les événements à venir…